Le savon d’Alep pour lutter efficacement contre l’acné

L’acné est un problème de peau très répandu, qui peut être très disgracieux et complexant, surtout quand il s’installe dans la durée. S’en débarrasser n’est pas aussi aisé à moins que vous utilisiez les produits qu’il faut. Le savon d’Alep, connaissez-vous ? Voyons comment ce savon peut aider à se débarrasser de l’acné.

Un savon miracle

Le savon d’Alep est un produit naturel traditionnel syrien. Depuis plus de 3000 ans, la science lui reconnaît différentes vertus dont celle d’apaisement des peaux acnéiques. Savon d’alep avis dermatologue partage avec vous l’avis des spécialistes à ce sujet. Ce savon doit son succès aux éléments qui le composent. Fait d’huile d’olive nourricière, d’huile de baies de laurier protectrice, d’eau, de soude végétale pour la saponification et d’un savoir-faire traditionnel, ce savon présente des éléments à action purifiante et équilibrante pour la peau. Les propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes de l’huile de laurier ne font par exemple aucun doute dans le monde scientifique. De qualité, le savon d’Alep est forcément une intéressante alternative naturelle aux cosmétiques classiques puisque dépourvu d’adjuvants artificiels. Ça sera un support important pour les autres traitements et aidera à limiter l’accumulation de sébum.

Utiliser le savon d’Alep, oui mais comment ?

Le processus de fabrication diffère d’un fabricant à un autre. Comme on l’a dit plus haut, l’huile de laurier est un composant essentiel du savon d’Alep et c’est même elle qui lui donne ses propriétés anti-acné. Les peaux acnéiques devront alors choisir un savon d’Alep qui en comporte au moins 30 %. Parlant de la manière de l’utiliser, il est essentiel de nettoyer la partie infectée avec modération. Contrairement aux idées répandues en effet, un nettoyage insistant et agressif d’une peau acnéique assèche l’épiderme et favorise la production du mauvais sébum. Il faut donc pas en abuser et en même temps, il faut savoir écouter son corps pour trouver la bonne fréquence d’utilisation.