Construire sa maison sur pilotis: bonne ou mauvaise idée ?

On assiste depuis quelques années maintenant à un retour extraordinaire de la maison sur pilotis dans la modernité. Ces anciennes constructions, aujourd’hui très innovantes et cotées, présentent plusieurs avantages mais aussi une kyrielle d’inconvénients. Faisons le point des points forts et faibles de cette construction.

Maison sur pilotis: quels avantages ?

On sait tous que la maison sur pilotis est très efficace pour lutter contre les catastrophes naturelles, c’est d’ailleurs là son avantage traditionnel. Mais il n’y a pas que ça. La maison sur pilotis est appréciée pour sa capacité à s’adapter à tous les reliefs et tous types de sols, à la différence des techniques de construction traditionnelles. On cite aussi son caractère écologique qu’elle doit à son utilisation limitée de béton et à sa réalisation (souvent) en bois. Par ailleurs, vous n’aurez a priori pas besoin d’appeler les plus grands ingénieurs pour sa construction. La maison sur pilotis déjà très moins coûteuse est assez facile à construire. Vous pouvez donc le faire vous-même si vous vous y connaissez un peu. Pour clore le chapitre des avantages, sachez qu’une maison sur pilotis vous garantit une vue panoramique sur tout votre environnement.

La maison sur pilotis n’a pas que des avantages

Parallèlement aux avantages évoqués ci-dessus, la construction d’une maison sur pilotis présente également un certain nombre d’inconvénients. Le premier est relatif à la difficulté de l’isolation des sols. Placée en hauteur, elle ne bénéficie en effet pas de l’inertie thermique du sol. À cela il faut aussi ajouter que l’accès de plein pied dans ce genre de maison est très compliqué. Enfin, les fondations des maisons sur pilotis sont beaucoup plus exposées aux dégâts climatiques ainsi qu’aux mouvements de terrain. Il est ainsi important de bien choisir le milieu de construction et de faire une étude approfondie des sols afin d’assurer une meilleure sécurité.